Introduction

Du fait du contrôle ferroviaire franquiste pendant plusieurs décennies, les mouvements de personnes le long de la frontière de la Cerdagne furent intensément réglementés. Les protagonistes de ce transit, surtout après la réouverture en 1948, avaient dû se procurer les documents officiels pour pouvoir passer d'un pays à l'autre. Cependant, pendant cette période, beaucoup de réseaux d'évasions ont été créés comme le groupe Ponzàn et le groupe Pat O'Leary, entre autres. Ils s'étaient spécialisés dans l'organisation du passage de la frontière franco-espagnole en comptant sur l'aide de guides de montagne expérimentés, de maisons d'accueil et de services auxiliaires. De fait, ils ont contribué à l'évasion de pilotes alliés abattus, de résistants français, d'agents de la France libre, de juifs persécutés ainsi qu'au passage de courriers provenant des différentes organisations de la Résistance. 

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra Para saber más sobre las cookies, vaya a nuestra Política de Privacidad.

Pulse el botón para aceptar las cookies de este sitio.