Introduction

Au milieu de janvier 1939, Tarragona tombait aux mains des rebelles, suivi de Barcelone le 26 et de Gérone le 4 février. Parallèlement à la progression rebelle sur le territoire catalan, une multitude de personnes effrayées fuyait par la frontière. "La Retirada" avait commencé. C'est le mouvement migratoire le plus considérable de l'histoire contemporaine espagnole. Cette quatrième sortie est la plus importante provoquée par la guerre civile espagnole. Entre janvier et février 1939, presque un demi million de réfugiés, civils et militaires, sont arrivés sur le territoire français en traversant pour la plupart les passages frontaliers de Port Bou-Cerbère, La Junquera-Le Perthus, Camprodon-Col d'Ares-Prats de Mollo et Puigcerda- Latour-de-Carol - Ossèja. Les voies qui connectaient l'Espagne à la frontière française s'étaient effondrées. Une marée humaine, qu'elle soit à pied ou dans tout type de véhicules, avait envahi les chemins et routes, chargée du peu qu'elle avait pu sauver dans cette fuite soudaine. 

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra Para saber más sobre las cookies, vaya a nuestra Política de Privacidad.

Pulse el botón para aceptar las cookies de este sitio.